Le Sermon sur la montagne peut être considéré comme un résumé de l'enseignement de Jésus, et les Béatitudes comme la quintessence de ce sermon. On n'y trouve ni prescriptions moralistes, ni principes dogmatiques, seulement des paroles qui nous engagent à nous mettre en marche.

A la lumière du judaïsme reçu de son père, du christianisme transmis par sa mère, et de la sagesse orientale léguée par son maître indien. Yvan Amar relit ces Béatitudes comme si elles venaient d'être proclamées ici et maintenant. Lauteur deL'Effort et la grace savait parler de l'Evangile avec une simplicité et une profondeur grâce auxquelles chaque mot trouvait sa pertinence spirituelle. « Dans un monde qui répugne à toute contrainte, tu proposais la rigueur du diamant. La " relation consciente " », lui disait Stan Rougier dans l'homélie qu'il prononça en juin 1999 pour son dernier voyage, reprise ici en postface. Yvan Amar nous rappelle que la voix exigeante du Maître des Béatitudes retentit en chacun de nous.